LNC Châtelaine 2 vs La Chaux-de-Fonds : 7-3 !

2
164

Victoire importante de Châtelaine 2 en vue du maintien en LNC ! 

Grâce à sa victoire sur le score de 7-3 contre La-Chaux-de-Fonds 2 au 12ème tour du 2ème groupe de LNC, Châtelaine 2 est désormais en ballotage favorable en vue du maintien en LNC ! Un objectif qui n’était pas forcément à l’ordre du jour en début de saison mais qui a pris forme au fur et à mesure du championnat.

La foi dans le maintien avait fait un grand bon avant au match précédent avec une victoire contre Sierre, équipe qui caracole en tête du groupe ! Pour ce match contre La-Chaux-de-Fond, dernier du classement mais qui pouvait nourrir encore quelques espoirs avec cette confrontation directe contre Châtelaine, nous avions donc lancé une opération publicitaire pour faire venir des spectateurs dans un local en mode « serious business » (une table par salle). L’affluence a été au-delà de nos espérances : vous avez été très nombreux à venir nous encourager, dans une formidable ambiance ! Un grand merci à tous !

Le match s’est donc déroulé quasiment de la meilleure manière possible. Petite revue des résultats par joueurs de l’équipe :

Braden Hasler confirme encore une fois qu’il a définitivement passé un cap, tant quant à son niveau de jeu qu’à son mental : son classement actuel de B13 n’est qu’un leurre ! Il n’est en effet pas loin de créer l’exploit contre Cédric Shaffter, un sacré client (A17) : il menait 2-0 5-0, avant de se faire coiffer sur le fil et de perdre en 5 manches, non sans avoir démérité et en forçant l’as de La-Chaux-de-Fond à puiser dans ses ressources. Toutefois, et c’est la preuve de la sérénité qui habite maintenant notre jeune champion, cette défaite qui aurait pu être rageante ne l’a pas empêché de s’imposer avec une relative aisance face à Dominique Benoît et Torne Tänzer, tous deux B15. Bravo Braden !

Frank Souiller, joueur le plus régulier de l’équipe, toujours au top, a été fidèle à son niveau et à sa grinta. Après un passage difficile contre Tänzer, il a su retrousser les manches pour s’imposer avec autorité. Contre Schäffter, il s’est battu comme un beau diable mais doit s’avouer vaincu face à la puissance de frappe du bombardier chauxois. Enfin, physiquement émoustillé, il a tout donné pour s’imposer face à un surprenant Benoît dont le style de jeu s’est avéré compliqué pour notre crabe national. Un effort appréciable car même si nous menions 6-3 à ce moment-là, le « goal average » pourrait avoir son importance dans les calculs de fin de saison !

Braden/Franky ont été alignés en double et s’inclinent malheureusement en 5 manches. Peu habitués à jouer ensemble, ils ont été naturellement enclins à des hauts et des bas lors de ce double qui, malgré tout, aurait pu tourner en notre faveur avec un peu de réussite.

Le soussigné Daniel Loureiro, enfin, a été l’homme fort de la soirée : très affûté, il ne fait qu’une bouchée (ou plutôt : deux) de Benoît et Tänzer, puis, après le double, affronte l’homme fort de l’équipe adverse, le redoutable Cédric Shaffter. Et le « Chien » de dérouler un de ses meilleurs matchs de la saison : défense de fer, variations d’effet diaboliques, et score final révélateur de 12-10/11-5/11-3 ! Et le rédacteur de ces lignes de se demander si ce n’était pas la première fois qu’il passait une soirée de LNC sans perdre un seul set… 😊

Au final, c’est surtout une victoire d’équipe, d’une équipe qui surfe sur la bonne vague récemment avec plusieurs résultats positifs et qui a maintenant le maintien en LNC à portée de raquette : nos adversaires de La-Chaux-de-Fonds, désormais distancés à la dernière place, n’ont quasiment plus d’espoirs. Reste l’équipe de Bulle 2, qui nous talonne à 2 points de distance. Au tour suivant, avant-dernier tour du championnat, Bulle 2 affrontera Sierre, ce qui en théorie pourrait présager que nous marquerons plus de points qu’eux sur ce tour, en recevant Delémont… qui cependant nous avait battus 8-2 à l’aller dans un match frustrant où nous méritions bien mieux. Nous savons donc que tout reste encore à faire : nous n’allons pas nous reposer sur la théorie et les calculs ; c’est à la table que nous devrons aller chercher notre maintien. Et nous sommes prêts à nous battre !

Daniel Loureiro

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here